#43 - Nourritures diverses
Une histoire de poésie, de playlists et ... de blague juive!

🗓Quelques liens en replay

📻 Emissions et itw sur le CD Post-scriptum à podcaster, enregistrées juste avant le confinement  :

Chers amis,

 

Il m’est toujours aussi difficile de prendre la plume dans cette période déstabilisante. Tout peut sembler dérisoire face à la situation sanitaire actuelle.

J’ai tout de même décidé de vous écrire aujourd’hui, d’abord, pour vous remercier pour les nombreux messages suite à la lettre sur le silence.
Cela m’a beaucoup touchée et je vous répondrai individuellement, promis !

Médecine versus musique

Le silence m’a poussée dans des retranchements interrogatifs, et a fait émerger la question vertigineuse du sens

A quoi sert un musicien – en général et dans une telle période ?

Je viens d’une famille de médecins et maintes fois, mon grand frère, pour me taquiner, n’a manqué de me rappeler, que lui en étant médecin, il avait un “vrai” métier : un métier qui servait à quelque chose.

J’ai parfois réussi à le désarçonner au bout de longues joutes oratoires …
Mais là, en période de Corona-virus, j’avoue que je m’incline…

Je suis infiniment reconnaissante…

Que j’aimerais pouvoir (et savoir ) contribuer !

Non pas des remèdes, mais des nourritures

Si j’ai décidé de vous écrire aujourd’hui, c’est aussi parce que soudain j’ai repensé à cette si belle phrase de Walter Benjamin dans ses “Lettres sur la littérature” :

(Benjamin est à Paris à la fin des années 30 quand il écrit cela)

” La conscience morale affaiblie de l’humanité a surtout besoin de nourriture – et non de remède.”

Evidemment nous avons absolument besoin de remèdes et de soins de la part de nos médecins.  

Mais à défaut de pouvoir apporter des remèdes, peut-être que l’artiste peut justement proposer des nourritures ?

Je partage donc avec vous modestement un petit buffet personnel, quelques petits mets choisis à consommer pour cette nouvelle semaine de confinement. 

A vous de piocher dans ce qui vous fait du bien, selon vos besoins et vos envies du moment

  • pour ceux qui ont besoin de laisser le silence encore résonner

Le poème de Paul Valéry “Palme”,
extrait du recueil “Charmes”
en particulier ces strophes 

Ces jours qui te semblent vides
Et perdus pour l’univers
Ont des racines avides
Qui travaillent les déserts
[…]
Patient, patience,
Patience dans l’azur!
Chaque atome de silence
Est la chance d’un fruit mûr!

  • pour ceux qui veulent de la musique au-delà des mots

quelques “baumes” puissants : parce que parfois on a besoin de sentir son coeur se resserrer …

 Rachmaninoff Cello sonata, 3e mouvement par Daniil Shafran et Felix Gottlieb 

C’est d’ailleurs une version extraordinaire par un des plus grands violoncellistes du XXe siècle, trop peu connu du grand public : l’immense Daniil Shafran (1923-1997)

Voici le lien vers la sonate en entier :
cliquez ici

Cette sonate de Rachmaninoff est un vrai voyage émotionnel, une oeuvre à la dramaturgie puissante qui se termine par une résolution des tensions jubilatoire ! 
Une tornade d’émotions et un vrai remède à la mélancolie 

– Deux “I cried for you” par deux des plus grandes divas du jazz
 !! Version à choisir selon votre “mood”

  • et enfin, pour ceux qui veulent un peu de légèreté et d’humour


Blague juive pour nous faire anticiper des jours meilleurs…

En pensant au confinement, une histoire juive m’est revenue.

C’était un professeur russe, Alexei Mikhlin (fantastique violoniste, élève de David Oistrakh, 1er prix du Concours de la Reine Elisabeth 1963 !) qui me l’a racontée quand j’étais gamine, je devais avoir dix ans.
Il me montrait que parfois pour maitriser un passage techniquement difficile, il fallait le travailler en le rendant, de manière intentionnelle, encore plus complexe.
Une fois qu’on revenait à la situation initiale, quel soulagement ! 


C’est Moshé qui va voir le Rabbin et qui lui dit : 
“Cela fait maintenant trois ans que je travaille dur pour avoir de l’argent pour acheter une grande maison où vivre avec ma femme et mes enfants mais je n’y arrive pas, je fais tout mais rien à faire. Je n’en peux plus. Nous sommes tellement à l’étroit !” 

Alors le Rabbin lui répond : 
“écoute, tu vas prendre une vache et la faire vivre avec vous dans ta maison.” 

Alors Moshé prit la vache et la mit dans sa maison. 

Deux semaines plus tard il retourne voir le rabbin et lui dit :
“Je ne comprend pas, je veux une maison plus grande et vous me dites d’y rajouter une vache ? Là, j’en peux plus ! je veux une maison plus grande ! “

Alors le rabbin lui dit : 
“D’accord, Moshé. Maintenant tu vas faire vivre avec vous, en plus de la vache, un mouton, et un cheval ! “

Alors la Moshé ne comprend plus rien, il se dit : 
“Mais il est fou ou quoi ? ” 
Pourtant, par respect, il s’exécute.

Au bout de quelques jours, il craque. 
Alors il retourne voir le Rabbin et lui dit : 
“M. le Rabbin je ne comprends pas. Je vous dit que je voudrais une maison plus grande, que nous sommes,moi et ma famille, à l’étroit et vous me dites de mettre plein d’animaux ! Je ne comprends vraiment pas ! ” 

Alors le Rabbin lui dit : 
“Voilà maintenant tu vas sortir les animaux de ta maison et tu vas voir !” 

Alors Moshé rentre chez lui, il sort tous les animaux et se dit : 

“Merci mon Dieu de nous avoir donnés, moi et ma famille, une maison aussi grande !”

P.-S. :  

En attendant des jours meilleurs, surtout portez vous bien !

Bien affectueusement,
Marina 🎻

🎬 

  • Cet article vous a plu ?

Partagez-le 😃

  • Vous avez des réactions ? 

Parlons-en dans les commentaires du blog ! Je les lis tous ! ✍️
ou
écrivez-moi à : info@marina-chiche.com 
 

  • On vous a fait suivre l’e-mail et vous voulez vous inscrire, c’est 👉 ici 

Laisser un commentaire